vieux chien

Comment aider mon chien âgé à bien vieillir ?

Après 7 ans de vie environ, un chien est considéré comme senior. Cette période de vie est délicate pour tout chien. Pour l’aider dans ces moments, la prévention reste le meilleur moyen pour éviter que la vieillesse ne lui pèse trop dessus. Nous vous apprenons ici comment faire.

Visiter fréquemment un vétérinaire pour un meilleur soin vieillissement chien

Quand votre chien atteint l’âge senior, vous pouvez le reconnaître, même physiquement. En dehors des poils blancs que vous verrez apparaître sur son museau, vous pouvez remarquer également des difficultés articulaires. Sa vue va baisser et l’ouïe aussi prendra un coup. Vous pourriez également voir apparaître des tartres au niveau de ses dents. S’il est vrai que certains de ces signes sont juste dus à une fatigue plus ou moins naturelle des organes, d’autres sont déjà des signes précurseurs de maladies graves.

Multiplier les visites chez le vétérinaire serait alors une très bonne idée. Nous recommandons une visite au moins par semestre. En allant régulièrement voir le vétérinaire, ce dernier saura faire des analyses régulières pour détecter les maladies encore en phase primaire. Ainsi précocement détectées, les soins à leur apporter auront plus de chances d’être efficaces et seront moins éprouvants pour votre ami de tous les jours.

Tenir compte des besoins nutritionnels de votre animal de compagnie

En vieillissant, votre chien va également développer des problèmes intestinaux qui sont dus au vieillissement de l’appareil digestif. Il digérera moins vite et sera donc facilement constipé si les aliments que vous lui donnez ne sont pas assez riches en fibres. Pour favoriser sa digestion, les croquettes seront des aliments de choix. Elles sont assez digestes et rassasient mieux les chiens.

En outre, il vaut mieux ne pas lui changer trop fréquemment d’aliment. Son organisme pourrait avoir des difficultés à s’adapter. Ne changez donc pas trop fréquemment mais veillez plus à la qualité de ce que vous lui donnez. Votre chien âgé a par exemple besoin de protéines. Mais en raison des insuffisances rénales auxquelles il peut être sujet, il n’est pas conseillé d’augmenter la quantité de protéines. Vous pouvez toutefois en améliorer la qualité en lui donnant plus de protéines fraîches par exemple.

Les matières grasses sont également utiles pour un chien vieillissant. Elles apportent de l’acide gras à son organisme et favorisent l’assimilation de certaines vitamines. 10 à 20% de matières grasses dans l’alimentation de votre chien ne lui fera que du bien.

Il est aussi important que vous veilliez à l’hydratation de votre vieux chien. Avec l’âge, ils perdent souvent la sensation de soif et courent ainsi de grands dangers s’ils ne sont pas bien suivis dans ce sens.

Multipliez ses occasions de déplacements

Votre chien âgé a plus que jamais besoin d’être promené. Mais les longues distances épuiseront votre chien. Veillez donc à ne faire que de courtes promenades mais de façon plus régulière que d’habitude. Pendant vos promenades, n’exigez pas de votre animal de compagnie son agilité d’antan. Avant la balade, vous pouvez même échauffer ses articulations en réalisant des exercices d’échauffement.

 

Que retenir ? La vieillesse n’est pas toujours facile à vivre pour un chien. Pour aider votre ami de tous les jours à vivre une fin de vie heureuse, soyez un peu plus attentif à sa santé et à ses besoins nutritionnels. Multipliez aussi ses occasions de déplacements.

Laisser un commentaire